les vertus du Curcuma

Depuis 3 ans, je souffre d’une tendinite du tendon d’Achille, j’ai été opéré mais l’opération n’a pas eu le succès espéré. Impossible pour moi de faire de la marche, ma Kiné m’a dit quand la médecine traditionnelle ne fonctionne pas pourquoi ne pas essayer la médecine douce, comme l’acupuncture et les plantes, donc depuis 1mois, je prends une gélule de curcuma et j’ai fait une séance d’acupuncture ( j’en refais une en juin). Depuis peu, je peux faire de la marche rapide, refaire les magasins, descendre les escaliers sans avoir mal et pour moi c’est une délivrance sans exagérer! (il faut un bon mois pour sentir le changement).

Pour les marques, je vous conseille SOLGAR EXTRAIT DE RACINE DE CURCUMA 60 GELULES VEGETALES et Be-life Curcuma 2400 de BE-life. Je prends une gélule le matin. Je fais une cure de trois mois et ensuite je passerai à une gélule un jour sur deux pendant un mois.

ATTENTION : Vous devez continuer vos traitements et en parler à votre médecin pour avoir son avis.

 

 Petit mémo sur le curcuma

L’Institut Européen de Physionutrition rappelle que plusieurs études récentes ont démontré les effets inflammatoires et anti-rhumatismaux du curcuma. L’OMS reconnait par ailleurs l’efficacité des rhizomes du curcuma pour traiter les troubles digestifs. Selon différentes études rapportées par l’Institut Européen de Physionutrition, la prise de curcuma permettrait en outre de soulager les symptômes douloureux liés à des processus inflammatoires (ex : arthrite rhumatoïde), de diminuer le taux de cholestérol dans le sang, de soulager les symptômes du côlon irritable, de protéger la muqueuse gastrique dans le cas d’ulcères gastro-duodénaux (voir précautions plus bas), de soulager les douleurs liées à une pancréatite.

Les propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires du curcuma auraient un effet préventif dans la survenue de certains cancers.

A noter que la pipérine, en prise associée, augmenterait l’efficacité du curcuma dans différentes indications thérapeutiques.

Contre-indications

La prise de curcuma doit faire l’objet de précautions particulières chez les patients souffrant :

  • d’ulcères gastriques : à haute dose, le curcuma peut avoir un effet irritant sur la muqueuse gastrique,
  • d’obstruction des voies biliaires (prise déconseillée).

Enfin, les traitements anticoagulants sont une contre-indication à la prise de curcuma. Si vous suivez un traitement médicamenteux, prenez soin de le préciser à votre médecin (ou pharmacien) avant de vous faire prescrire un traitement phytothérapeutique.

Effets secondaires

Le curcuma consommé en surdose peut avoir un effet irritant sur la muqueuse gastrique.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s